La Fondation MAP contributes to successful launch of WMFP in Morocco (in French)

Le président du WMFP met en avant l’importante contribution de la Fondation MAP dans l’élaboration du projet “Exit Xénocide”        


logo-fondation-MAP-webPar Safae El Yaacoubi 
Rabat, 29 oct. 2013 (MAP) – Le président de l’ONG Américaine “The World Memory Film Project” (WMFP), Michael Kirtley, a mis en avant l’importante contribution de la Fondation MAP dans l’élaboration du projet “Exit Xénocide”, qui a pour mission la sensibilisation des jeunes contre la xénophobie et au génocide. 

 “La Fondation MAP fait partie de ce projet d’envergure internationale, qui a pour objectif la production d’un long-métrage réalisé à partir de milliers de vidéos inédites, réalisées par les internautes du monde entier”, a affirmé M. Kirtley dans un entretien lundi à la MAP en marge d’une conférence de presse tenue, vendredi dernier à Rabat, pour présenter le projet au public. 

ccdh

Il a noté que la contribution de la Fondation MAP a consisté à aider les jeunes créateurs marocains à poster leurs vidéos, qui peuvent inclure des témoignages, une création artistique originale ou des reportages thématiques sur le génocide et la xénophobie. 

Le directeur de la plateforme WMFP a également indiqué que le choix du Maroc en tant que plateforme de cette initiative témoigne de ses efforts reconnus dans la promotion des valeurs de paix et de tolérance. 

 “Le Maroc a toujours été une terre de tolérance et de diversité. Je me suis senti toujours le bienvenu dans ce pays,” a confié M. Kirtley, se réjouissant du fait que, pour la première fois, une telle initiative se tienne dans un pays du Sud. 

Pour sa part, la vice-présidente de la plateforme WMFP, Nezha Alaoui, s’est dite fière en tant que femme marocaine, arabe et africaine d’avoir participé à ce projet qui émane du Maroc et de l’Afrique. 

“Je suis heureuse de travailler avec la Fondation MAP qui va aider les jeunes marocains à s’exprimer sur des thèmes du génocide et de la xénophobie”, a-t-elle dit, exprimant sa reconnaissance envers la Fondation pour avoir offert son assistance technique et logistique. 

Selon le Directeur exécutif de la Fondation MAP, Mohamed Amine Mouline, le partenariat scellé avec le WMFP en septembre 2013 vise à lancer une initiative commune pour la production d’un story bord qui va donner une image et un contenu à ce projet. 

“La Fondation MAP s’est investie dans ce projet de par sa mission culturelle et sociale dans ses dimensions multiples en travaillant pour la première fois avec une ONG internationale,” a fait savoir M. Mouline. 

La Fondation MAP participe à la réalisation de ce projet qui vise à mettre en perspective une dizaine de témoignages de jeunes marocains  sur leur vision sur le génocide et la xénophobie, a ajouté M. Mouline, soulignant l’intérêt de la Fondation MAP à consacrer l’idée du Maroc tolérant et ouvert sur d’autres cultures et civilisations.(MAP)SE—COUV.BR.  

Advertisements